Conseil de l'Europe
  Quoi de neuf ?  |  A propos du CPT  |  Membres  |  Etats  |  Visites  |  Documents  |  Base de données

English version of this page

Flash info


Le Comité anti-torture du Conseil de l'Europe publie la réponse du Gouvernement géorgien au rapport sur la visite en février 2010


Strasbourg, 16 juin 2011 - Le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd'hui la réponse du Gouvernement de la Géorgie au rapport sur la visite la plus récente du CPT dans ce pays (février 2010). La réponse a été rendue publique à la demande des autorités géorgiennes.

Dans sa réponse, le Gouvernement géorgien décrit les mesures prises en vue d'améliorer la situation à la lumière des recommandations du CPT. Par exemple, les autorités géorgiennes ont déclaré qu'un Département médical avait été mis en place au sein du Ministère des questions pénitentiaires et de l'assistance judiciaire afin de préparer le transfert des services médicaux pénitentiaires au Ministère du travail, de la santé et des affaires sociales d'ici 2013.

Les autorités géorgiennes ont également indiqué dans leur réponse que l'Institut psychiatrique Asatiani serait fermé d'ici le 1er juillet 2011 et que les patients seraient répartis dans différents hôpitaux psychiatriques offrant des conditions satisfaisantes.

Le rapport du CPT sur la visite effectuée en février 2010 a été publié en septembre 2010.

La réponse des autorités géorgiennes est disponible sur le site web du CPT : www.cpt.coe.int


  ^

Contactez-nous   |   Presse   |   www.cpt.coe.int